[Shenzhen, Chine, 7 mars 2023] Les entreprises technologiques doivent aider les femmes à occuper une place centrale dans le monde des TIC, selon la première femme directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

“Les entreprises technologiques ont une énorme responsabilité dans la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes”, a déclaré Mme Bokova à Huawei, dans une interview pour Transform, le magazine de leadership intellectuel de l’entreprise.

Publiée peu avant la Journée internationale de la femme, le 8 mars, cette nouvelle édition présente la scientifique lauréate du prix Nobel Ada Yonath, l’ancienne vice-première ministre irlandaise Mary Coughlan et d’autres femmes leaders dont les réalisations en politique, en informatique, en art et en médecine sont une source d’inspiration pour les jeunes femmes du monde entier.

Dans ses pages, les femmes leaders encouragent les jeunes femmes à poursuivre leurs rêves, en particulier celles qui aspirent à se lancer dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) ou dans d’autres domaines traditionnellement dominés par les hommes.

“Ne vous laissez pas décourager”, a déclaré Catherine Chen, membre exécutif du conseil de surveillance de Huawei. “Si les sciences, les mathématiques, le codage ou tout autre sujet technique vous intéressent, poursuivez.” Dans son article, Chen cite l’écrivaine et poétesse Maya Angelou, qui a dit : “J’aime voir une jeune fille sortir et saisir le monde par les revers.”

En plus d’encourager les jeunes femmes à poursuivre leurs rêves, la dernière édition de Transform examine comment les entreprises technologiques peuvent contribuer à faire de ces rêves une réalité.

Mme Bokova souligne que la technologie est aujourd’hui omniprésente. “Elle concerne notre santé et notre éducation. Elle concerne la qualité de notre travail et l’environnement. Elle concerne vraiment tout”. Aider les femmes à réussir dans le secteur des technologies peut donc changer presque tous les aspects de l’économie mondiale, voire de la vie moderne.

Cet état d’esprit sous-tend l’initiative Women in Tech de Huawei, qui en est à sa troisième année. Gavin Allen, rédacteur en chef de Transform, explique que cette initiative vise à promouvoir et à investir dans le leadership et les compétences des femmes dans tous les secteurs, mais surtout dans les sciences et les technologies.

Bien que les femmes progressent régulièrement sur le plan économique, les améliorations sont trop lentes. Selon les prévisions du Forum économique mondial (WEF), au rythme actuel des changements, il faudra plus de 130 ans pour que les femmes atteignent l’égalité globale, tandis que l’équité sexuelle sur le lieu de travail ne sera pas atteinte avant 200 ans.

Huawei espère que la sensibilisation à l’autonomisation et à l’égalité des femmes pourra contribuer à raccourcir ce calendrier.

 

Similar Posts